Présentation

Vendredi 20 janvier 2012 5 20 /01 /Jan /2012 18:30

  

Mots-clefs :

Friche industrielle / Port de Doëlan en Clohars-Carnoët / Ex-Conserverie Capitaine Cook / Défense et valorisation du patrimoine maritime / Groupe Intermarché (ITM)

 


Cet article est le 2e d’une série de trois formant un tout.

Il est la suite de celui intitulé « Ex-Conserverie de Doëlan : Dossier/Suggestions au Groupe ITM »

et précède celui intitulé « Suite 2 & fin : Ex-Conserverie Doëlan / Dossier au Gr. ITM »


 

028 p1 Dossier COOK-ITM

 

Page 1 du Dossier

"Défense et mise en valeur du patrimoine de l'ancienne Conserverie Capitaine Cook

de Doëlan en Clohars-Carnoët" du 5 Janvier 2012 (15 pages)

 

 

Pages 3 à 8 (sur les 15 du dossier) 

 

 

I – HISTOIRE ET INTERETS DE L’EX-CONSERVERIE  CAPITAINE COOK

DANS LE PORT DE DOELAN EN CLOHARS-CARNOET (Finistère Sud)

 

 

 

 

La commune de Clohars-Carnoët a fait l’objet en 2008 d’un inventaire du patrimoine maritime bâti réalisé par l’Observatoire du Patrimoine Maritime de Bretagne, en collaboration avec les services de l’Inventaire général du patrimoine en Région Bretagne, dont le résultat a été mis à la disposition du public sous forme de fiches d’une banque de données appelée « Mérimée » accessible sur Internet grâce au « Portail GLAD des patrimoines de Bretagne ».

 

Cette partie I du dossier utilise des extraits de telles « fiches Mérimée » issues de l’adresse :


 http://patrimoine.region-bretagne.fr/sdx/sribzh/main.xsp?execute=show_document&id=MERIMEEIA29004307&query=sdx_q0&n=2&menu=4

 

en distinguant deux parties :

 

=> des extraits du texte concernant la conserverie Capitaine Cook

=> des extraits du texte concernant l’ensemble du site dans lequel s’inscrit la conserverie

 

 

1 - La conserverie Capitaine Cook

 

001 Vue gale conserv COOK 


  Appellation et titre :

 

Conserverie Béziers ; Conserverie Larzul ; Conserverie Capitaine Cook (…).

 

Commentaire descriptif :

 

L´ancienne conserverie se situe au débouché de la rivière de Doëlan, rive gauche, à proximité des cales qui lui doivent leur existence et du phare aval. Sans écraser par sa masse les éléments alentours, ce vaste établissement se remarque par sa longue façade blanche qui longe la route, sur laquelle il donne directement, et sa cheminée de brique. Les toits de cette façade, en pavillon pour certains, sont en ardoise. Les toits des bâtiments en arrière sont en tôle. Certaines ouvertures du rez-de-chaussée de la façade principale ont des encadrements en pierres taillées, notamment pour la partie réhabilitée depuis la fermeture de l´usine. L´étage d´un des bâtiments nord comporte un balcon, avec trois consoles (supports du balcon) mais aujourd´hui sans garde-corps, peut-être à l´origine pour assister plus facilement à l´arrivée des bateaux. L´ancienne conserverie Bois est l´un des derniers héritages de l´industrie portuaire de Doëlan encore conservé en l´état. (…).

 

Datations : principale3e quart 19e siècle ;  secondaire, 20e siècle ; en années, 1865. (…)

 

Commentaire historique 

 

En 1865, le négociant lorientais Pierre Bois (aussi orthographié Boy ou Boys) construit une usine à l´entrée de l´anse de Doëlan, sur la rive gauche  (…).

En 1895, René Béziers, négociant à Douarnenez, achète l´usine et la développe.

A la sortie de la Seconde Guerre mondiale, après une courte période où l´usine est propriété de la Société anonyme des pêcheries de la Morinie (Quimperlé), Paul Larzul en devient propriétaire. Il crée la SARL La Doëlanaise, dont l´usine prend le nom avant de s´appeler Capitaine Cook.

Suite à l´implantation de la SARL dans la zone commerciale et industrielle de Clohars-Carnoët, l´usine a fermé définitivement en 1998. (…).

 

Données complémentaires

 

- Activité artisanale et industrielle de transformation de produits. (…).

- Intérêt paysager et pittoresque ; intérêt de mémoire

-  Situé sur un emplacement exceptionnel, à l'entrée de la ria de Doëlan, ce bâtiment est l'une des rares conserveries encore en état du littoral breton. Il rappelle l´importance de l´activité portuaire de Doëlan. Il figure régulièrement sur les photos qui représentent le port de Doëlan.

 

Recommandations 

 

Le port de Doëlan est un exemple d´un aménagement équilibré entre les hommes (les constructions) et le site naturel, développé progressivement durant trois siècles. Les aménagements historiques liés à la pêche y sont encore bien visibles. Actuellement, le devenir de l´ancienne usine Capitaine Cook, fermée en 1998, fait débat. Cet élément est l´un des plus cités par les Cloharsiens au cours de l´enquête patrimoniale (quasiment aussi souvent que le port de Doëlan, élément le plus cité à Clohars-Carnoët).

 

La conservation des bâtiments de l´ancienne conserverie Capitaine Cook - ou, au minimum, de sa façade - repose sur deux arguments incontestables : un rôle paysager exceptionnel et un enjeu de mémoire.

Les bâtiments de l´ancienne conserverie Capitaine Cook sont un des premiers éléments bâtis que le visiteur voit quand il arrive à Doëlan par la mer ou par les sentiers côtiers. Ils constituent donc la force visuelle de l´entrée du port de Doëlan, dont ils construisent le paysage. L´architecture simple de ces bâtiments industriels à la façade peinte en blanc, s´accorde particulièrement bien à l´élévation rocheuse de l´entrée de la ria qu´ils surplombent et auxquels ils confèrent un aspect quasi monumental. Leur horizontalité continue présente également l´avantage de masquer les constructions pavillonnaires plus récentes de l´arrière.

L´ensemble est ponctué d´une cheminée de briques typique des établissements industriels de la seconde moitié du 19e siècle. Il importe de conserver la force visuelle de l´entrée du port de Doëlan, en réhabilitant, par un réemploi, la façade de l´ancienne conserverie.

 

Par ailleurs, les bâtiments de la conserverie Capitaine Cook (fermée en 1998) qui sont encore debout, constituent le dernier élément bâti capable de transmettre concrètement le souvenir des conserveries ainsi que la mémoire du travail des générations successives de Cloharsiens et de Moëlanais qui les ont animées pendant plus d´un siècle.

Aucune conserverie ne peut prétendre une aussi belle conservation et une position aussi stratégique dans un petit port breton. Cet argument serait suffisant à lui seul pour justifier la conservation de ce bâtiment.

La destruction de ce dernier établissement industriel, envisagée dans l´actuel projet de réutilisation du site, risque de faire perdre à Doëlan l´un des éléments majeurs de son identité de petit port de pêche breton.

 

La reconnaissance de la qualité patrimoniale du site, en termes d´histoire, de mémoire du travail et de valeur paysagère exceptionnelle, n´entraverait pas sa nécessaire requalification si celle-ci était conçue dans le respect de l´histoire de ce site de la pointe sud du port et de la construction paysagère forte qui en a résulté ; au contraire elle l´orienterait.

Notre recommandation principale concernant cette conserverie est de substituer au projet de destruction qui a prévalu jusqu´alors, un processus de reconnaissance et de mise en valeur de ce bâtiment symbolique du site par la conservation des façades et leur rénovation dans un esprit d´austérité industrielle qui les caractérise.

 

 

2 – La valeur exceptionnelle de l’ensemble du site de la ria de Doëlan dans laquelle se trouve placée la conserverie « Capitaine Cook »

 

Ici la source est une autre « fiche Mérimée » intitulée « Espace portuaire de Doëlan », dont l’adresse sur internet est :

http://patrimoine.region-bretagne.fr/sdx/sribzh/main.xsp?execute=show_document&id=MERIMEEIA29004282&query=sdx_q1&n=1&menu=4

 

en lien aussi avec :

http://patrimoine.region-bretagne.fr/sdx/sribzh/main.xsp?execute=show_document&id=MERIMEEIA29004353

 

019 Fiche Mérimée Conserverie 

  

   Commentaire descriptif :

 

Le site de Doëlan demeure aujourd´hui, malgré l'urbanisation récente de la zone littorale, d'une qualité remarquable. Le petit port de Doëlan forme un site naturel, enserré sur sa profonde ria. Cinq zones construites sous l´effet des activités portuaires anciennes subsistent toutes le long de la ria : (…) et la zone d´activité portuaire industrielle antérieure aux années 1950 liée à l´ancienne conserverie Capitaine Cook. (…) . C´est cette multiplicité des petits sites portuaires au sein de la ria, liés les uns aux autres, qui confère à Doëlan une originalité forte.

(…)

Du glorieux passé de Doëlan subsistent aujourd´hui de nombreux éléments : d´une part, les équipements portuaires anciens sont toujours là (sur la rive gauche, le quai de Kernabat, les cales associées à l´ancienne conserverie Capitaine Cook, le quai du Vieux Doëlan ; (…).d´autre part (…), l´ancienne conserverie Capitaine Cook, fermée depuis 1998 et qui risque de disparaître, alors qu´elle est l´une des dernières représentantes des conserveries du littoral breton encore en place et dont le volume architectural s´intègre parfaitement au site de l´entrée du port. (…)

 

Commentaire historique :

 

Située à l´extrême sud-ouest du territoire de Clohars-Carnoët, la ria de Doëlan, naturellement abritée et aisément accessible, sert très tôt de havre pour la pêche et le cabotage. Dans la première moitié du 11e siècle, à proximité du port réputé « fort commode », les bénédictins de Sainte-Croix de Quimperlé fondent un prieuré (détruit) dont la chapelle, peut-être dédiée à saint Gurthiern, existe encore en 1697 ; la toponymie (La Grange, La Croix de la Grange) reflète le souvenir de cette possession ecclésiastique. (…)

 

En 1825, un premier quai, le quai de Kernabat, est construit dans la ria et permet le développement de l´activité de transformation du poisson sur la rive gauche.  (…)

 

Le mouvement de construction portuaire se renforce dans la seconde moitié du 19e siècle ainsi que cela se produit dans la plupart des ports de pêche bretons à la même époque. Les nouveaux quais et cales facilitent le débarquement du poisson pour la vente et la transformation du poisson : cale Cayenne, môle « Joseph Tonnerre » en 1872, quai du Vieux Doëlan en 1882, digue de la Grande Vache, quai Neuf en 1902. Plusieurs zones d´activité portuaire artisanale se développent alors : (…) la zone d´activité portuaire industrielle de l´ancienne conserverie Capitaine Cook. Les deux phares sont construits en 1861 afin de faciliter l´entrée dans le port. En 1876, on compte, sur les deux rives, six conserveries de poisson. (…).

 

Intérêt paysager et pittoresque ; intérêt de mémoire ; intérêt artistique de l’ensemble du site

 

-  Petit port breton emblématique reconnu par tous, cet ensemble homogène portuaire était un port sardinier important de Bretagne-Sud. Son aspect encore préservé en fait un objet de nombreuses peintures et de cartes postales. 

 

-  Pour le plaisancier qui arrive par mer à Doëlan, la zone d'activité portuaire industrielle liée à l'ancienne conserverie Capitaine Cook constitue la première vue qu'il a du port. La maison Rose sert d'ailleurs d'amer à la navigation. A cet endroit, la façade blanche de l'ancienne conserverie Capitaine Cook, en arrière des deux cales Cayenne et Larzul, dessine la ligne d'horizon sur la rive gauche de la ria. Seule derrière cette façade émerge la cheminée de la conserverie et quelques toits de maison. Cette zone portuaire industrielle a conservé son homogénéité et caractérise le port de Doëlan.

 

- L’ancienne conserverie, située à l´embouchure de la ria (encore debout alors que ce type

  d’établissements industriels possédant encore sa cheminée, sa maison de maître (maison

  Berté), ses 2 cales de débarquement) est maintenant unique en son genre sur le littoral

  breton. Elle constitue indéniablement un élément emblématique majeur de ce port.

 

Recommandations pour l’ensemble du site de la ria de Doélan

 

Doëlan, qui a conservé son aspect typique de petit port breton est un site patrimonial maritime d´intérêt exceptionnel (Guillaume Marie et alii, Atlas du patrimoine maritime culturel du Finistère, 2009, p. 117) dont il faut absolument conserver l’ambiance générale.

 

Dans une perspective de valorisation patrimoniale de ce port, il convient donc de conserver l´homogénéité architecturale des rives de la ria et la force visuelle de son entrée, liée aux bâtiments de conserverie encore existants et au rapport particulièrement réussi entre les horizontales et les verticales qui construisent le paysage. Or, si une modeste activité de pêche demeure à Doëlan, les héritages maritimes liés à cette activité n’ont pas été reconnus, jusqu’à maintenant, dans leurs potentialités patrimoniales. En particulier, les bâtiments hérités des activités industrielles de transformation de la sardine puisque ceux-ci ont quasiment disparu au fil des ans pour faire place à des réalisations immobilières que la vue sur mer et la beauté d´ensemble du site facilitent.

 

Dans ce contexte, les bâtiments de la conserverie Capitaine Cook (fermée en 1998) qui sont encore debout, constituent le dernier ensemble bâti capable de transmettre concrètement le souvenir des conserveries ainsi que la mémoire du travail des générations successives de Cloharsiens et de Moëlanais qui les ont animées pendant plus d´un siècle.

 

035r Cadastre in Geomor

 

 Doc. 9 (adapté pour le dossier du 05-01-2012) (*)

Plan du cadastre rénové de Doëlan rive gauche

 

(*) La flèche indique l’entrée de la ria … matérialisée ici par de « petites vagues ».

Les chiffres correspondent respectivement à : 1 – la conserverie ; 2 – la « Maison Berthèle » de 1865 (à son Nord se trouve la « maison du Phare » de 1865 et à son Nord-Ouest le Phare Aval) ; 3 – la cale Cayenne ; 4 – la cale Larzul ; 5 – la « Maison Rose » (ancienne batterie de la Pointe de Cayenne).

 

Ndlr : Voir aussi un autre cadastre incluant une extension de la conserverie du côté Sud-Est (bâtiments en tôles) à la page 9 du présent dossier.

 

(…)

 

002 Fig 2 Vue gale zone activité p

 

Vue générale de la zone d'activité portuaire industrielle liée à l'ancienne conserverie Capitaine Cook dans les années 1920

 

 

003 Fig 5 - Vue depuis la mer

      

 

O

 

O          O

 

   

A suivre …

 

3e  article

«Suite 2 & fin : Ex-Conserverie Doëlan / Dossier au Gr. ITM »

 en cliquant ICI

 

 

Ajout du 23-01-12 :

La reproduction de  l'ensemble des 3 articles est accessible en fichiers PDF (compressés) dont les liens figurent à la fin du nouvel article : "Avenir de "Cook Doëlan" : remplir une "Boîte à idées" ).   

  

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____


 

Par LE BLOG ED - Publié dans : Patrimoines
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés